Nouvelle-Aquitaine, terre de rugby : une évidence !

Avec plus de 400 clubs et de 80 000 licenciés, le rugby est bien implanté dans la région. Cette pratique sportive se conjugue aussi avec haut niveau : 5 clubs sont sur la ligne de départ de la saison 2017-2018 du Top 14 : Agen, Bordeaux-Bègles, Brive, La Rochelle et Pau.

Ambiance des tribunes, rencontres, 3èmes mi-temps… Ce sont de joyeux moments de partage, y compris avec les autres équipes - qu’il s’agisse de supporters d’autres régions comme des Irlandais, Britanniques ou Italiens venus découvrir la Nouvelle-Aquitaine à l’occasion des compétitions européennes.

Ces rendez-vous de l’ovalie sont autant de raisons de partir à la découverte de la région, à l’occasion des nombreux « derbys néo-aquitains » par exemple.

Organisez-vous quelques escapades sportives et gourmandes le temps d’un week-end… Voici quelques suggestions :

- Agen: ovale comme le ballon, le pruneau se déguste depuis le Moyen-Âge et se fête chaque année le dernier week-end d’été avant la rentrée. Que faire de toute cette énergie ? Une balade à vélo sur les rives du canal de Garonne par exemple, le pont canal est une curiosité ! Ou bien une promenade sur les coteaux de l’Ermitage avec vue panoramique sur la ville. Certains racontent qu’Alfred Armandie y a adapté le jeu anglais façon française, en 1908. L’homme a donné son nom au stade actuel ainsi qu’à la mascotte Armand vendue dans la boutique de l’office de tourisme, rue Garonne.

- Bordeaux-Bègles : la plupart des matchs de rugby se déroulent au stade Chaban-Delmas. Ambiance et architecture inimitables : il fut le 1er stade au monde à avoir des tribunes couvertes sans aucun pilier. Le nouveau stade Matmut Atlantique est lui aussi un geste architectural d’envergure, des visites sont d’ailleurs organisées.

- Brive : Il y a la boutique 100% gaillard de l’office de tourisme avec polos et moustaches. Ainsi parés vous pourriez aller visiter la distillerie Denoix – produits à base de noix bien sûr. Et pour garder la forme et faire marcher vos méninges, que diriez-vous d’entrer dans la Gaillard Académie ? Elle vous propose des escape game (jeux d’évasion en Français) dont un des univers est « Le vestiaire »…

La Rochelle : Bars du quai Valin bondés à l’heure du match, commerçants du centre-ville en jaune et noir pour soutenir l’ASR, banderoles et drapeaux accrochés aux fenêtres… il n’y a pas que les voiliers du Grand Pavois qui font rêver les Rochelais ! Ce n’est pas Jean-Pierre Elisalde, enfant du pays formé au stade Rochelais, qui vous dira le contraire. Si vous venez en week-end, pensez à passer au marché central le samedi matin : plein de vie, gourmand et généreux, des valeurs très rugby !

- Pau : la ville natale d’Henri IV garde mémoire de son côté bon vivant. L’office de tourisme propose des pass gourmands vous emmenant des Halles aux boutiques du centre-ville – miam miam. À quelques kilomètres du château, le vignoble du jurançon régale les yeux comme les papilles. Envie de plus de sport ? Ici vous pourrez jouer sur le plus ancien golf d’Europe continentale, expérimenter une descente en kayak dans un stade d’eaux-vives ou encore vibrer au son des sabots des chevaux à l’hippodrome, lors d’un championnat international ou en visitant le Haras national de Pau-Gelos.

Et puis aussi
- Week-end rugby à Bayonne : Aviron Bayonnais, Côte Basque et festivités variées.
- Saviez-vous qu’une chapelle est dédiée à l’Ovalie ? C’est Notre-Dame du rugby, à Larriviere-Saint-Savin près de Grenade-sur-l’Adour au sud de Mont-et-Marsan.
- Une thalasso chez Serge Blanco ? Direction Hendaye.
- Pour garder un œil sur le calendrier des matchs, consultez le site de la ligue nationale de rugby.

(Crédits photo : ©tuvemafoto/OTBayonne ; GaillardAcadémie©MalikaTurin)