Cognac - Vallée de la Charente et la liqueur des Dieux

C’est au bord de la Charente, à Cognac que tout a commencé. Venez vous enivrer de la fabuleuse histoire de cette ville d’Art et d’Histoire, intimement liée à celle de l’or brun : la liqueur des Dieux, comme Victor Hugo appelait le Cognac.

Cognac, un nom et un produit renommé

Il était une fois une petite ville de province, au bord de la Charente, dont le nom et le produit qui fit sa réputation internationale étaient les mêmes : Cognac
Cette belle provinciale se parcourt à pied jusqu’aux quais de la Charente qui sera le point de départ du fabuleux récit de ce précieux breuvage. Il est indissociable de la ville, au point que ses murs transpirent de la fameuse « part des anges », l’évaporation de l’alcool durant le vieillissement, qui favorise l’apparition d’un champignon microscopique, teintant tous les bâtiments d’un voile noir.

Depuis le XVème siècle, la région produit des vins. Les Hollandais, venus assécher les marais, ont l’idée de les distiller en eau-de-vie. 
Toutefois, c’est au XVIIème que naît et se perfectionne la double distillation, à l’origine du développement du fameux nectar. Avec l’aide de négociants anglo-saxons Martell, Hennessy…, le délicieux breuvage va partir à la conquête du Monde, le nouveau pour commencer, puis l’Asie…

Aujourd’hui, le Cognac est vendu dans plus de 160 pays et consommé différemment : en Chine avec de l’eau, il accompagne le repas, en Australie il parfume les cocktails, en Russie dans les milieux aisés, il remplace la vodka et se boit pur…
Il paraît même que certains le fument, enfin : « Ne croyez surtout pas que je fume toute la journée ! Je suis bien trop tempérant pour cela. Il s’agit en réalité de faux cigares, ils sont creux et remplis de Cognac à l’intérieur ». Biographie de Sir Winston Leonard Spencer Churchill.

Visiter les Maisons de Cognac

L’unique façon d’accéder aux portes du Paradis est la visite d’une ou plusieurs Maisons de Cognac : Martell (la plus ancienne des grandes maisons), Camus, Hennessy, Rémy Martin, Otard (au sein du Château de François 1er), Courvoisier (le Cognac de Napoléon), Meukow…
Chacune présente sa saga avec des mises en scène étonnantes, des lieux magiques, des expositions thématiques, voire une mini croisière sur la Charente, et pour finir une dégustation. Avant de partir à la découverte des vignobles alentours en vélo ou pour une croisière sur la Charente, la visite du musée des Arts du Cognac, au centre de la vieille ville, s’impose.
Vous deviendrez alors « incollable » sur la fabrication du Cognac ou sur les métiers d’art et d’artisanat qui s’y rattachent, du tonnelier au designer en passant par les illustrations réalisées par de grands artistes au travers d’une collection d’affiches, d’étiquettes, de boîtes et de coffrets d’emballage.

Et pour les amoureux de patrimoine, ne manquez pas le château qui a vu naître François 1er, la Porte St Jacques avec ses 2 tours rondes qui donnent sur le fleuve, les anciennes demeures de négociants, la maison de la Lieutenance, le Prieuré de Saint Léger, le couvent des Récollets, l’hôtel de ville et son jardin public…

En savoir plus sur Cognac

La Charente : « le plus beau ruisseau du Royaume » selon Henri IV

La Charente, fleuve des plus paisibles, traverse les anciennes provinces de l’Angoumois et de la Saintonge. Depuis sa source sur les contreforts limousins près des Lacs de Haute-Charente jusqu’à Rochefort et l’océan, sa vallée se découvre naturellement en voiture, mais aussi depuis Angoulême en bateau ou en vélo.

La Charente fut très longtemps un axe de communication essentiel. À bord des gabares, longues embarcations à fond plat, les eaux-de-vie de Cognac, le papier d’Angoulême, la pierre de taille de Saint-Savinien rejoignaient l’océan, tandis que sel et épices pénétraient dans les terres.

Fleuve beaucoup plus tranquille de nos jours, lui et sa splendide vallée, recèlent des trésors qui vous tendent les bras. Un florilège de châteaux élégants, des églises romanes à n’en plus finir, des cités pleines de charme… A ne pas manquer au fil de la Charente, les villes et villages d’Angoulême, Châteauneuf, Vibrac, St Simon, Bassac, Jarnac, Bourg-Charente, Cognac, Saintes, mais aussi Taillebourg, Port d'Envaux, Crazannes, St Savinien, Rochefort, Fouras et Port-des-Barques.

Incontournable sur le fleuve Charente, Angoulême, domine la vallée et offre de magnifiques panoramas à tous ses visiteurs. Le centre historique ne manque pas de cachet : ses toits de tuiles, la lumière méridionale ont même des accents d’Italie.
Dans cette capitale incontestée de la bande dessinée (festival, musée), vos promenades citadines vous permettront d’admirer des murs entiers peints à la gloire de héros de la BD : Gaston Lagaffe, Titeuf, Boule et Bill…

En savoir plus sur Angoulême

Saintes, gallo-romaine et méridionale, la cité d'art des bords de Charente charme les visiteurs par sa lumière et son très riche patrimoine gallo-romain et roman.

En savoir plus sur Saintes et la Saintonge