Aubusson : La tapisserie dans un bel écrin de verdure

Aubusson rime avec Tapisserie, mais qui dit tapisserie dit un univers à part entière. La cité internationale de la tapisserie est le lieu idéal pour découvrir et apprécier cet art couru par les plus grands artistes de notre siècle.

Aubusson, le mariage de la nature et de l'art de la Tapisserie

Je connais Aubusson depuis une vingtaine d’années, j’aime cette ville plongée au cœur de la vallée de la Creuse, avec ses maisons médiévales, son château (certes, il ne reste que quelques murs) qui surplombe la ville et son quartier de la Terrade, si lumineux.

Je connais les hauts lieux de la tapisserie : la maison du tapissier, le musée Jean Lurçat, l’entreprise Pinton, l’exposition du Château à Felletin, l’atelier-musée des cartons de tapisserie et j’ai même eu l’occasion de découvrir la collection Fougerol. Je croyais en avoir fait le tour si je puis dire.

Puis en août dernier, un mois après son ouverture, j’ai visité la cité internationale de la tapisserie, j’ai été emballée, transportée et même émue, oui émue par cet ensemble !
Aubusson mérite bien une telle cité qui met à l’honneur la Tapisserie avec un grand "T". C’est l’ancienne école d’art décoratif d’Aubusson qui accueille la cité. Dans l’entrée, on découvre une première oeuvre contemporaine de la Licorne ( la fameuse), revisitée en noir et blanc à l’image d’un tapis ou d’une “descente de lit” (c’est assez drôle), l’originalité pour moi réside dans le trait mais aussi dans l’alliance de la porcelaine.

J’ai été emballée !

 
 
Puis j’ai poursuivi mon chemin dans la Nef des teintures, une véritable mise en scène de la tapisserie illustrée qui commence par des verdures, en passant par du mobilier et qui se termine par des pièces très contemporaines de grands noms comme Le Corbusier, Picasso… J’ai été émue !

Ensuite, j’ai parcouru le 1er étage, qui est plus technique, j’y ai survolé des tranches de vie en découvrant les carnets de notes et les exercices pratiques des jeunes lissiers en apprentissage. J’ai pu toucher la matière, appréhender les points de tapisserie et même devenir un apprenti lissier avec la table tactile qui permet de choisir ses couleurs et de se rendre compte qu’il faut des jours pour créer une tapisserie. J’ai aussi apprécié découvrir la tapisserie à travers le monde : des pays du Maghreb à la Chine en passant par le Pérou.

 

 

J’ai été transportée.

La cité de la tapisserie est une très belle réussite, un vrai bon moment pour découvrir un art, un artisanat et une ville. Si vous voulez faire comme moi et découvrir tous les lieux de la tapisserie, prenez le Pass’ 5 sites à 13€50, c’est vraiment un bon plan !

Cité internationale de la tapisserie

Ouvert de septembre à juin : 9h30-12h et 14h-18h tous les jours sauf le mardi. Fermeture hebdomadaire le mardi. Fermeture annuelle tout le mois de janvier

Plein tarif : 7 €
Tarif réduit : 5 € (étudiants, moins de 25 ans, plus de 65 ans, groupes à partir de 10 pers.)
Gratuit pour les moins de 18 ans

Plus d'informations sur la Cité Internationale de la Tapisserie à Aubusson.