Fort Boyard depuis l'île d'Oléron

Au bonheur des îles

Oléron, Ré, Aix, Madame… Emergeant du pertuis d’Antioche à quelques encablures des côtes, les quatre belles charentaises ont, malgré leur proximité, des tempéraments singuliers. Tableau de sœurs en filles uniques, aux caractères bien trempés.

On les appelle minuscule ou lumineuse, on les dit chic, sauvage ou populaire, on les rallie en bateau, en viaduc ou en marchant à marée basse, elles sont voisines et isolées, parfois rivales, mais inséparables. Répondant officiellement aux caractéristiques d’un archipel, les quatre îles des Charentes semblent parfois plus enclines à défendre leur singularité qu’à souligner leurs liens de parenté. Ceux-ci sont pourtant indéniables, tant se ressemblent leurs carrelets, leurs roses trémières, leurs forts plus ou moins imposants, leurs parcs à huîtres ou leurs marais salants. Déclarés identiques, leurs socles géologiques sont bel et bien communs, qui trouvent leur origine dans les ères secondaire et tertiaire du Bassin Aquitain. Les mêmes eaux les baignent, du pertuis d'Antioche qu’elles bordent, et dont le nom évoque le temps où les Templiers partaient de Saintes et de Rochefort pour rejoindre la principauté conquise en terre byzantine.
Jamais très éloignées de la bordure littorale -moins d’un kilomètre pour la plus proche et six à peine pour la plus lointaine- les îles charentaises ne peuvent cependant pas se confondre. Dotées de considérables différences morphologiques, ne serait-ce que par leurs tailles qui varient du simple au 223e, elles ont développé, au fil des âges des caractères distinctifs.

rochefort-ocean-ile-madame-ferme-aquacole-cheval © Marika Domenici - OT Rochefort Ocean-800

Ainsi, l’île Madame, la plus petite et la plus proche du littoral charentais, est-elle sans doute la plus sauvage et la plus inchangée. Accessible par voie de terre par un tombolo nommé « Passe aux Bœufs » qui se découvre à marée basse, elle porte quelques constructions, mais est la seule inhabitée.

Plage Ile d'Oléron

A l’opposé, la grande Oléron (174 km2, contre 0,78 pour l’île Madame) remporte, avec plus de 21 000 habitants, le titre de deuxième île la plus peuplée du territoire métropolitain français – après la Corse. Première à avoir été dotée d’un pont, en 1966, elle est la plus urbanisée, mais a conservé le double avantage de l’étendue de ses plages et de ses richesses ostréicoles. Plutôt populaire et décontractée, elle est traditionnellement opposée à un supposé snobisme rhétais. Car, à en croire les partisans des deux îles formant les limites du pertuis d’Antioche, Oléron et Ré n’auraient rien à voir. Ce n’est pas tout à fait exact puisqu’en plus des points communs évoqués plus haut, elles se voient bien l’une l’autre. En dehors de cela, force est de constater que les beaux jours creusent cycliquement les écarts. Ré et Oléron, affirment certains autochtones, c’est le Cap Ferret et Andernos. Ou à ceux qui n’entendent pas les références régionales : c’est Saint-Tropez et Palavas. On sentirait, pour le coup, une forme d’exagération méditerranéenne. Mais quand-même…

saint-martin-vue-du-ciel-RETOUCHE©DESTINATION ILE DE RE-Yann Werdefroy-800

Moitié moins grande que sa sœur du sud, plus récemment raccordée à la terre par son pont (1988), l’île de Ré a peut-être gardé l’identité plus insulaire qui a séduit les villégiateurs jaloux d’un certain art de vivre. Philippe Solers, Lionel Jospin ou Fabrice Lucchini comptent parmi les personnalités qui ont leur maison sur l’île jadis chantée par Nougaro.

rochefort-ocean-ile-aix-plage-anse-croix-phare © Julie Paulet - OT Rochefort Ocean-800

C’est sur Aix, enfin, que préfèrent trouver refuge ceux qui fuient toute ostentation. Petite, mais pas minuscule, l’île à peu près médiane du pertuis d’Antioche est soixante-dix fois moins étendue que Ré. Accessible uniquement par bateau, elle est communément présentée comme la plus secrète ou la plus authentique. Elle entretient, comme ses voisines, le culte de sa réputation. Chacune cultivant avec soin les charmes particuliers que la rumeur leur attribue.

Carnet d’adresses iliennes

Port de la Flotte en soirée - Ile de Ré

Traverser :
• Service maritime de l’île d’Aix à Fouras - Tél. 05 46 41 76 24
• Croisières inter-îles – Tél 05 46 50 55 54 www.inter-iles.com
• Croisières Alizé à La Tremblade - Tél. 05 46 85 63 09 ou 06 62 68 81 69
• Croisières Fourasines à Port-des-Barques et Rochefort - Tél.05 46 84 02 42 ou 06 17 92 81 65
• Navipromer à La Rochelle - Tél.05 46 01 52 96 ou 06 08 31 04 62

Dormir chic :
• La Maison Douce 25 rue Merindot à Saint-Martin-de-Ré – Tél. 05 46 09 20 20
• Les Jardins d’Aliénor 11 rue du Maréchal Foch au Château-d'Oléron – Tél.05 46 76 48 30
• Hôtel Napoléon Rue Gourgaud à l’Île-d'Aix – Tél.05 46 84 00 77

Dormir sympa :
• Le Poulailler de l'Ile de Ré 5 rue Etienne d'Hastrel à Saint-Martin-de-Ré – Tél.07 70 59 03 47
• Le Square Hôtel 2 Place des Anciens Combattants à Saint-Pierre-d'Oléron – Tél. 05 46 47 00 35
• La Maison Familiale Rue Marengo à l’Île-d'Aix – Tél.05 16 84 91 56

Manger :
• Chez Mamelou - Route des Huîtres, Chenal de la Baudissière à Dolus-d'Oléron – Tél. 05 46 75 44 41
• Les Poissons Rouges Port de Saint-Trojan-les-Bains – Tél.05 46 76 00 04
• Le Drugstore 5 Place de la République au Château d’Oléron – Tél.05 46 85 02 66
• L'Ecailler Quai Senac Port de La Flotte en Ré – Tél. 05 46 09 56 40
• Cabanajam Chemin du Chaffaud Le Vert Clos à Saint-Martin de Ré – Tél.05 46 66 45 89
• Ferme Aquacole de L'Ile Madame – Tél.05 46 84 12 67
• Le Bar Beau Teint rue Gourgaud à l’Île-d'Aix – Tél.05 46 82 59 11 ou 06 65 15 59 38

Visiter :
• Site ostréicole de Fort Royer - La Perrotine (à côté de Boyarville) à Saint-Pierre d’Oléron - Tél.05 46 47 06 48
• Le Grain de Sel d’Oléron à La Brée Les Bains (Oléron) Visite du marais salant commentée par le saunier – Tél.05 46 76 86 79
• Cabanes d’artistes : Couleurs Cabanes au Château d’Oléron Tél. 06 89 71 25 69 – • Cabanes de la Baudissière Chenal de la Baudissière - Route des Huîtres à Dolus d'Oléron
• Le Phare des Baleines 155, route du Phare à Saint-Clément-des-Baleines (Ré) -
Tél.05 46 29 18 23
• Ecomusée du Marais Salant - Route de la Passe à Loix – Tél.05 46 29 06 77
• Réserve Naturelle du Lilleau des Niges Le Vieux Port aux Portes-en-Ré - Tél.05 46 29 50 74
• Musée de la Nacre Place de l'Eglise à l’Île-d'Aix – Tél.05 46 84 66 17

Loisirs :
• Vélo 17 - 111 Avenue de Bel Air à Saint-Pierre-d'Oléron – Tél.05 46 47 14 05
• Aloha canoë Oléron - Chenal de la Pérotine - La Saurine (entre Boyarville et Sauzelle) à Saint-Georges d'Oléron – Tél.06 61 69 75 78
• Maison de la nature de l’île d’Oléron 2 route des Huîtres au Château-d’Oléron – Tél.05 46 47 72 77 www.oleron-maison-nature.org
• Absolument Canoë 13 bis rue de la Fantaisie à Loix (Ré)– Tél.06 08 31 44 01 ou 05 46 29 07 91

Ile d'Oléron 

POUR ALLER
PLUS LOIN 

N’oubliez pas de ramener quelques souvenirs de vos vacances sur la Côte Atlantique. Autour de Royan ou sur l'île...

Très prisée des touristes l’été pour sa nature sauvage, l’île d’Oléron recèle aussi de trésors...

Quand la mer se retire, elle libère un espace riche d’une faune et d’une flore incroyables, l’estran. Pour le...

Envie de découvrir la navigation sur le Lot tout en respectant la nature ? Les péniches de "Bateaux pour la planète"...

Quand la mer se retire, elle libère un espace riche d’une faune et d’une flore incroyables, l’estran. Pour le...

POUR ALLER
PLUS LOIN 

N’oubliez pas de ramener quelques souvenirs de vos vacances sur la Côte Atlantique. Autour de Royan ou sur l'île...

Très prisée des touristes l’été pour sa nature sauvage, l’île d’Oléron recèle aussi de trésors...

Quand la mer se retire, elle libère un espace riche d’une faune et d’une flore incroyables, l’estran. Pour le...

Envie de découvrir la navigation sur le Lot tout en respectant la nature ? Les péniches de "Bateaux pour la planète"...

Quand la mer se retire, elle libère un espace riche d’une faune et d’une flore incroyables, l’estran. Pour le...