cathédrale Angoulême

À Angoulême, tous les chemins mènent à l’art roman

Joyaux du Moyen Âge, les monuments angoumoisins de l’art roman peuvent être visités le temps d’une balade. La cathédrale Saint-Pierre est LA première étape pour découvrir les aspects bien spécifiques de cette époque.

Cathédrale Saint Pierre d'Angoulême

S’il y a des incontournables lorsque l’on s’aventure à Angoulême,les architectures romanes et, surtout, la cathédrale Saint-Pierre en font partie.

Cachée sur le plateau de la ville, la bâtisse est située le long du rempart Desaix. Pour s’y rendre, rien de plus simple que de rejoindre le théâtre d’Angoulême, de traverser la place New-York et de remonter ensuite le rempart vers le nord. Le monument se trouve au bout de la rue, sur la droite.
Avant d’admirer la bâtisse impressionnante, j’aime m’attarder sur la vue qu’offre le plateau, un paysage entre ville et campagne.
Un spot idéal pour prendre une photo.

Voute cathédrale Angoulême

De l’autre côté de la route, il est impossible de manquer le bâtiment édifié entre 1110 et 1140, avec ses remarquables sculptures, ses différentes scènes religieuses ou encore ses arcades. L’intérieur est plus bluffant encore car la pierre blanche qui habille chaque paroi de l’édifice plonge le visiteur dans un véritable bain de lumière.

Pour continuer ce voyage médiéval, il faut marcher environ vingt minutes vers le nord de la ville et traverser la Charente pour atteindre le quartier de Saint-Cybard. L’église de ce secteur est l’une de celles qui restent encore accessibles à pied depuis la cathédrale. Elle est située près du Musée de la bande dessinée.

Ce parcours s’achève à l’église Saint-Michel, et cette fois-ci il n’y a d’autre choix que d’emprunter la voiture. Encore une église ? Oui, mais celle-ci, construite selon un plan octogonal, n’a rien à voir avec les deux autres. Petit coup de cœur pour ses vitraux multicolores et leur effet arc-en-ciel à l’intérieur du bâtiment.

Pratique

  • Cathédrale Saint-Pierre : 1, place Saint-Pierre, Angoulême, ouverte de 9 h 30 à 17 h 30.
  • Église Saint-Michel : 16470 Saint-Michel, ouverte de 8 h 30 à 17 h et jusqu’à 18 h en été.
  • Église Saint-Cybard : 85, place Mulac, Angoulême.

En savoir plus sur l'Art Roman en Charente

EN SAVOIR PLUS 

LIENS EXTERNES :

Cathédrale Angoulême 

Cathédrale Saint Pierre d'Angoulême

POUR ALLER
PLUS LOIN 

Que doit-on voir, faire et goûter absolument lorsque l’on visite Angoulême ? Des remparts du Plateau aux rives de...

Une recette gourmande mêlant chocolat, Cognac et amandes : irrésistible !

POUR ALLER
PLUS LOIN 

Que doit-on voir, faire et goûter absolument lorsque l’on visite Angoulême ? Des remparts du Plateau aux rives de...

Une recette gourmande mêlant chocolat, Cognac et amandes : irrésistible !

Mon carnet d’adresses 

Sélectionner le fond de carte
CARTES / IGN
CARTES / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
CARTES TOPOGRAPHIQUES / IGN
OPEN STREET MAP
OPEN STREET MAP
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - SATELLITE
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - PLAN
GOOGLE MAP - HYBRIDE
GOOGLE MAP - HYBRIDE
PLAN / IGN
PLAN / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
SCAN EXPRESS STANDARD / IGN
PARCELLES CADASTRALES
PARCELLES CADASTRALES
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES LITTORALES / SHOM/IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
CARTES AERONAUTIQUES OACI / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
PHOTOS AERIENNES / IGN
IGN BELGIQUE
IGN BELGIQUE
Image du poi
Initiation à la généalogie

Les archives vous proposent une formation de deux heures pour celles et ceux qui souhaitent aller à la recherche de leurs ancêtres ou tout simplement connaître les bases de l’une des plus anciennes sciences du monde.

33 avenue Jules Ferry 16000 Angoulême
Le 21/04/2022
- Infiniment Charentes -
- Infiniment Charentes -
Image du poi
Archives Municipales

Archives municipales d'Angoulême

33 avenue Jules Ferry 16000 Angoulême
Du 03/01/2022 au 30/12/2022
- Infiniment Charentes -
- Infiniment Charentes -
Image du poi
Les Jardins de la Cathédrale

35 rue Waldeck Rousseau 16000 Angoulême
- Infiniment Charentes -
- Infiniment Charentes -
Image du poi
Théâtre : Désobéir

Désobéir : c’est le credo de quatre jeunes héroïnes issues de la diversité qui revendiquent leur droit à la liberté et font du théâtre le lieu de leur émancipation.
Quatre jeunes femmes aux origines iraniennes, turques, camerounaises et kabyles investissent la scène où elles surgissent avec une énergie qui électrise le public. Elles reprennent à leur compte un texte qui leur colle à la peau. Les auteurs, Julie Berès (par ailleurs conceptrice et metteuse en scène du spectacle), Kevin Keiss et Alice Zeniter, se sont nourris de témoignages recueillis dans la banlieue d’Aubervilliers.

Dans cette pièce mi-fictive mi-documentaire, la jeune génération féminine issue de l’immigration se confie sans tabou. Ces actrices « brutes de décoffrage » évoquent leur quotidien, le regard des grands frères, l’impact de la religion, le respect des parents. Mais elles expriment aussi l’envie de s’émanciper d’un héritage pesant pour inventer leurs propres identités.

Avec une vitalité communicative et beaucoup d’humour, elles racontent comment elles ont dit non aux destins assignés pour bondir dans leur vie choisie. À coups de paroles fougueuses et frontales, parfois rattrapées par les larmes ou gagnées par la rage, elles lâchent la bride aux émotions. Et se livrent à des moments de danse endiablée et contagieuse !

avenue des Maréchaux 16000 Angoulême
- Infiniment Charentes -
- Infiniment Charentes -
Image du poi
Danse : Furia

Artiste furieusement engagée et figure emblématique de la scène chorégraphique sud-américaine, Lia Rodrigues nous livre un spectacle de rage et de colère en forme de puissant rituel où les corps sont livrés sans détour.
Les neuf danseurs brésiliens de Fúria n’ont rien et ils sont tout : princes drapés de haillons, princesses d’un royaume bâti à coups de matériaux de récup’. Toujours lucides et fiers, ils forment un corps collectif pétri des maux de leur pays. Leur communauté mutante se recompose sans cesse au fil de processions lentes comme un cortège royal, de duos de maîtres et d’esclaves, de sculptures vivantes et de figures hurlantes.

En reine-chorégraphe de cette danse povera, Lia Rodrigues bâtit une pièce surgie de la marge, nourrie aux écrits des femmes poètes et des images du monde. Sa troupe d’interprètes, pour beaucoup issue des favelas, inverse les assignations de castes et de couleurs de peau. Fúria ne laisse pas indemne. Et le pouls battant de la musique kanak passée en boucle n’y est pas pour rien.

avenue des Maréchaux 16000 Angoulême
- Infiniment Charentes -
- Infiniment Charentes -
Image du poi
Danse : Pode ser & C'est toi qu'on adore

Mélangeant danses urbaines et expressivité affirmée avec une belle assurance, cette jeune danseuse-chorégraphe s’affirme déjà comme une future grande. Un talent à l’état brut !
Formidable découverte que celle de Leïla Ka, qui s’est formée au hip hop dès l’âge de 16 ans avant de découvrir la danse contemporaine. Sa carrière s’accélère en 2016 lorsqu’elle est retenue pour interpréter May Be dans la compagnie de Maguy Marin et découvre sa « théâtralité dansée ». À Angoulême, elle interprétera ses premières créations de chorégraphe, deux pièces courtes sur la découverte de soi, déjà primées de nombreuses fois en France et à l’international.

Dans le percutant solo Pode Ser (« Peut-être » en portugais), la voilà boxeuse gracile, mi-princesse, mi-guerrière, qui se bat contre les assignations et contre ses propres empêchements. Tutu romantique de ballerine sur pantalon de jogging, elle mêle les langages chorégraphiques avec une énergie rageuse, à la recherche des identités multiples qui la constituent.

C’est toi qu’on adore aborde également la difficulté d’être, mais à l’échelle du duo, ou peut-être de l’individu et de son double. Dissemblables et identiques, ce sont cette fois deux corps qui questionnent ensemble le destin et les possibilités de changement, tour à tour invincibles et tragiquement vulnérables, mais finissant toujours par se relever, emportés par cette pulsion de vie qui nous tient debout. Brute, précise et cristalline comme du verre, une danse qui interpelle et nous scotche par sa juvénile et grande maîtrise.

avenue des Maréchaux 16000 Angoulême
Du 07/02/2022 au 08/02/2022
- Infiniment Charentes -
- Infiniment Charentes -