Lac de Lavaud

Parcourir les lacs de Haute-Charente à vélo

De Confolens aux lacs de Haute-Charente, cet itinéraire cycliste de 43 kilomètres offre de superbes points de vue sur une campagne pleine de charme et sur la Vienne. Avec en récompense au bout du circuit : une pause baignade dans un des lacs.

Le « Tour Charente » : 500 km de voies partagées et de voies vertes

Le pont vieux - Confolens

Avec le « Tour Charente », le département propose une multitude de circuits balisés : près de 500 km de voies partagées et de voies vertes. Celui entre Confolens et les lacs de Haute-Charente (créés pour réguler le cours du fleuve Charente), offre aux adeptes de la petite reine une immersion dans un paysage de bocage vallonné.
La Haute-Charente a obtenu le label « Ville et Territoire vélotouristiques », gage d'un très bon balisage.

Le point de départ de la balade à Confolens peut se faire depuis un parking, juste avant le pont qui surplombe la Vienne. Ceux qui n'auraient pas de vélo peuvent faire appel à la société Dispo Vélo, qui livre où que vous soyez une bicyclette adaptée à vos besoins.
Carte en poche, à retirer à l'office du tourisme, il faut suivre les panneaux fléchés verts et blancs.

Les premiers kilomètres se font sur la route départementale 952, le long de la Vienne, mais très vite, le circuit bifurque à gauche, direction Chirac-Manot. Jusqu'aux lacs, les départementales empruntées prennent des airs de voies communales, tant elles sont calmes.
À Ansac, après le pont très étroit où, là encore, la vue sur la Vienne est splendide, une succession de petites côtes durcissent les mollets. Mais l'effort, encouragé par des troupeaux de vaches et moutons, vaut la peine : après Chirac, un superbe point de vue embrasse tout le paysage, avec l'église romane de Manot laissant apparaître son clocher.

Pauses rafraîchissantes

À Excideuil, laissez-vous séduire par une pause bien méritée au bord de la Vienne. L'endroit dispose de tables de pique-nique. À partir de là, l'itinéraire s'écarte du fleuve en direction de Saint-Quentin. Attention à la traversée de la nationale 141. La route se faite ensuite plus sinueuse, sur le chemin de l'observatoire ornithologique. Pour, au détour d'un virage laisser apparaître, majestueux, ceux qui vous ont motivé durant tout le trajet : les lacs, et plus particulièrement le lac de Lavaud.

Un détour par l'observatoire ornithologique permet de découvrir la richesse du site, qui compte plus de 170 espèces d'oiseaux. Autre récompense : piquez une tête dans les eaux calmes. À Guerlie, une plage de sable blanc a été aménagée. Mais le circuit n'est pas fini.
Prenez la direction de Lésignac. Au-lieu-dit la Contie, le lac de Mas-Chaban se dévoile, magnifique.

L'itinéraire se poursuit le long de sa rive gauche, jusqu'à Massignac, point d'arrivée du périple.

Lacs de Haute -Charente 

Lacs de Haute -Charente : Lac de Lavaud et Lac de Mas Chaban

POUR ALLER
PLUS LOIN 

Que doit-on voir, faire et goûter absolument lorsque l’on visite Angoulême ? Des remparts du Plateau aux rives de...

En Nouvelle-Aquitaine, la bicyclette est reine. En suivant ces trois itinéraires, découvrez les richesses paysagères,...

La Vélodyssée est la plus longue vélo-route de France. Sur le tronçon girondin, de la Pointe de Grave à Arcachon,...

Envie d’un grand bol d’air ? Ci-dessous, un avant-goût de quelques parcours 100% nature, à retrouver parmi...

La Charente, fleuve des plus paisibles, traverse Angoulême, Cognac et Saintes. Depuis sa source sur les contreforts...

POUR ALLER
PLUS LOIN 

Que doit-on voir, faire et goûter absolument lorsque l’on visite Angoulême ? Des remparts du Plateau aux rives de...

En Nouvelle-Aquitaine, la bicyclette est reine. En suivant ces trois itinéraires, découvrez les richesses paysagères,...

La Vélodyssée est la plus longue vélo-route de France. Sur le tronçon girondin, de la Pointe de Grave à Arcachon,...

Envie d’un grand bol d’air ? Ci-dessous, un avant-goût de quelques parcours 100% nature, à retrouver parmi...

La Charente, fleuve des plus paisibles, traverse Angoulême, Cognac et Saintes. Depuis sa source sur les contreforts...