Bandas

La preuve par 9, les incontournables landais

Aux quatre coins de cet immense département, les Landes regorgent de trésors pour égayer votre séjour dans le Sud-Ouest

1. Voguer sur le courant d’Huchet

La côte landaise, c’est plusieurs dizaines de kilomètres de grandes plages magnifiques et de dunes. Difficile d’en ressortir une plus qu'une autre. Retenons un lieu marquant : le courant d’Huchet. À Moliets, il y a la plage, depuis la dune et, enfin, un petit bras de mer, qui relie le lac de Léon à l’océan. Un fleuve côtier non-stabilisé à la faune et la flore encore préservées (la zone est d’ailleurs protégée).

Notre conseil : profitez des services d’un des nombreux bateliers professionnels présents sur place pour descendre, ou remonter, le courant.

2. Prendre l’air en haut du phare de Contis

Les Landes, ce plat pays à part quelques vallons du côté de la Chalosse. Pour prendre de la hauteur, on n’hésitera pas à aller à Contis. Là-bas trône un phare, le seul de la côte d’Argent, qui, lui, culmine à près de 50 mètres. Bien assez pour surplomber les pins maritimes : un autre point de vue sur les Landes.

Notre conseil : renseignez-vous bien sur les jours et horaires d’ouverture, pendant la saison, du 1er avril au 30 septembre.

Visiter les bastides armagnacaises

3. Visiter les bastides armagnacaises

Les Landes, ce n’est pas que la côte. C’est aussi un arrière-pays riche. Au cœur de la Gascogne, aux confins des Landes et du Gers, on trouve de nombreuses bastides médiévales. L’une des plus connues, c’est marqué dessus, est Labastide-d’Armagnac (nord-est). La citadelle du XIIe siècle, fondé par les Anglais, regorge de petits trésors.

Notre conseil : plus insolite, c’est la commune de Notre-Dame des cyclistes, une chapelle dédiée aux champions de la petite reine.

4. Manger local avec les locaux

On vous recommanderait bien une bonne adresse : les Landes n’en manquent pas. Avec bien sûr son meilleur représentant Michel Guérard, à Eugénie, et ses trois étoiles. Ce serait passer sous silence la cuisine landaise de tous les jours, notamment l’été : les croupionnades, banquets et autres carcasses sont nombreuses à être organisées dans les villages à l’occasion des fêtes, notamment, souvent pour moins de 10 euros.

Notre conseil : les cœurs de canards, trop souvent dans l’ombre du foie gras, des gésiers et autres magrets.

Estacade Capbreton

5. Photographier l’estacade de Capbreton

Sur Instagram, c’est une star. L’estacade de Capbreton est l’incontournable des incontournables landais pour de nombreux touristes. Elle est photographiée sous toutes les coutures : coucher de soleil, tempête ou grand ciel bleu. 189 mètres d’une passerelle en bois sur une digue à l’entrée du port. L’occasion de profiter des embruns.

Notre conseil : posez-vous à la terrasse au pied du casino sur le front de mer. Crêpes et menthe à l’eau sont à vous.

6. Écouter les bandas

Durant toute la saison des fêtes (et elle est longue), le département vibre au son des bandas et autres orchestres qui défilent dans les rues. Les groupes, très identifiés, se préparent toute l’année.

Notre conseil : qui n’a pas été ému, ou du moins n’a pas frissonné, à l’écoute de l’«Agur jaunak » en clôture de la feria de Dax ne peut pas comprendre les Landes.

La Vélodyssée Piste cyclable Parcours entre Mimizan et Contis

7. Pédaler à travers les pins

Depuis plusieurs années, les initiatives pour créer de longues et continues pistes cyclables à travers le département sont nombreuses. La plus connue l’est sous le nom de Vélodyssée : elle suit presque exclusivement le trait de côte. La Scandibérique, juste créée, entre dans les Landes depuis l’Armagnac jusqu’à la côte sud. Au-delà, les voies vertes sont légions, et le plus souvent protégées des automobiles.

Notre conseil : les commerces de location ne manquent pas tout au long de ces grands axes.

8. S’initier à l’afición

Un village c’est bien souvent, une mairie, une église et un stade. Dans les Landes, bien souvent, il faut y ajouter des arènes. Ici, la culture tauromachique est forte. Pendant la temporada (la saison) les novilladas et corridas sont nombreuses. Les plus prestigieuses ayant lieu à Mont-de-Marsan et à Dax. Mais la tauromachie, c’est aussi la course landaise, sans mise à mort. On ressort forcément bluffé par les risques pris par les sauteurs et écarteurs. Les familles y trouveront tout particulièrement leur compte.

Notre conseil : les courses à la cocarde, où les concurrents (les razeteurs) doivent attraper les cocardes sur les cornes des vaches et toros. Un moment très ludique.

9. Découvrir les forges landaises

C’est l’une des faces cachées des Landes : le département possède aussi un vieux patrimoine industriel. Pendant longtemps, le secteur a été parsemé de forges. Si elles sont éteintes depuis longtemps, certaines communes en portent encore le souvenir dans leur nom : Pontenx-les-Forges, dans le Born, et Brocas-les-Forges, en Haute Lande. C’est un pan de l’histoire ouvrière qui s’est joué là : ces unités industrielles en zones rurales sont un phénomène rare dans cette France du XIXe siècle.

Notre conseil : le musée des forges de Brocas mérite le détour.

ARTICLES
ASSOCIÉS 

Une balade insolite au cœur de superbes châteaux en Périgord !

Ville d’Histoire située à 1h40 de Paris, 35 min de Bordeaux en train, Angoulême est aujourd’hui connue comme la...

Moins connue pour ses jardins que pour ses châteaux et sa gastronomie, la Dordogne regorge pourtant de jardins...

Quand l’heure n’est plus à la compétition les stars du ballon ovale vous accueillent dans leurs fiefs. Voici ma...

En vallée de la Dordogne, des balades accessibles au plus grand nombre, de 7 à 77 ans. De coins secrets en sites à...

ARTICLES
ASSOCIÉS 

Une balade insolite au cœur de superbes châteaux en Périgord !

Ville d’Histoire située à 1h40 de Paris, 35 min de Bordeaux en train, Angoulême est aujourd’hui connue comme la...

Moins connue pour ses jardins que pour ses châteaux et sa gastronomie, la Dordogne regorge pourtant de jardins...

Quand l’heure n’est plus à la compétition les stars du ballon ovale vous accueillent dans leurs fiefs. Voici ma...

En vallée de la Dordogne, des balades accessibles au plus grand nombre, de 7 à 77 ans. De coins secrets en sites à...