Chaussautes Broussaud

Broussaud, les chaussettes made in Limousin, une histoire de famille

Voilà 80 ans qu’ils font des chaussettes. Aymeric et Alexandra Broussaud ont repris une affaire qui se transmet de génération en génération. Ils nous ouvrent les portes de l’usine. Allons-y !

Les chaussettes Broussaud, c’est une histoire de famille, de couples aussi. Après ses grands-parents, puis ses parents, c’est avec sa femme Alexandra qu’Aymeric a repris le flambeau. « Ma grand-mère était la fille de l’épicier du village de Cars en Haute-Vienne. Mon grand-père, né à Limoges, était représentant de commerce. Il est tombé amoureux d’elle, qui faisait de la chaussette dans son coin. Ensemble, ils se sont dit qu’ils pourraient peut-être gagner leur vie comme ça… »

Chaussettes Broussaud

Les premières chaussettes Broussaud sortent de l’usine en 1938. Chaque génération a imprimé sa patte. « Du temps des grands-parents, les machines, encore mécaniques, tissaient surtout des chaussettes pour homme et pour femme. Ma mère, elle, avait plus d’affinités pour les bébés et les enfants et était réputée pour les collections qu’elle leur a dédiées. Aujourd’hui, on fabrique des chaussettes pour toute la famille et pour toute la vie ! » Et qui s’exportent bien au-delà des portes du parc naturel Périgord-Limousin.

Venez faire un tour à l’usine...

Trois générations, 80 ans de chaussettes… Broussaud, c’est une vieille dame qu’il a fallu dépoussiérer mais aujourd’hui plus branchée que jamais. C’est simple : si t’as pas tes chaussettes du Limousin, t’as raté ta vie ! D’accord, mais on choisit lesquelles ?

Déjà, on va les acheter à l’usine. « Que ce soit du temps de mes grands-parents ou de mes parents, je n’ai jamais vu personne d’autre que les employés y entrer. Avec nous, la porte est toujours ouverte ! Passez nous dire bonjour, voir la façon dont on fabrique nos chaussettes et faire un tour dans notre joli magasin d’usine. En plus, on peut y faire de bonnes affaires… »

C’est aussi ça le renouveau du style...

Bloc texte 3

Le modèle Deville est une valeur sûre. En coton ou en élasthanne, elles se portent tous les jours et s’enfilent toutes seules. Plus besoin de tirer comme un âne ! (C’est à ça qu’on reconnaît les chaussettes made in Limousin.) Et pour ces messieurs chics, qui aiment les choses raffinées, le modèle historique Deluxe. « On peut même les porter avec des baskets. J’ai vu ça à un défilé de mode. C’est aussi ça le renouveau du style ! » Un style made in Limousin que les marques les plus en vue et les créateurs ont vite adopté. Archiduchesse a été la première à revendiquer la confection de ses chaussettes par Broussaud, bientôt suivi par Mosaert, la griffe de Stromae et Coralie Barbier, ou encore Le Slip français.

Pour trouver chaussettes à votre pied, passez au magasin d’usine Broussaud (1 rue Prieure, 87230 Les Cars) du mardi au samedi de 10 h à 17 h. Visite le samedi sur réservation par groupe de 15 minimum.

Se rendre dans le Limousin 

ARTICLES
ASSOCIÉS 

Les sœurs de l’abbaye Notre-Dame de Bonne -Espérance ont uni les saveurs de la Trappe traditionnelle à celle de la...

Le Périgord est célèbre pour son canard et ses truffes, il est moins connu pour ses fromages. Tour d’horizon des...

Du terroir au verre, en passant par l’alambic, de la vigne au fleuve et du patrimoine historique aux savoir-faire...

Depuis 1867, l’entreprise Pinton reste incontestée, pour la réalisation de tapisseries murales et de tapis...

Deux ans après la Nouvelle-Zélande, la France est fière d’accueillir le mondial de tonte de moutons, qui aura lieu...

Voilà 80 ans qu’ils font des chaussettes. Aymeric et Alexandra Broussaud ont repris une affaire qui se transmet de...

ARTICLES
ASSOCIÉS 

Les sœurs de l’abbaye Notre-Dame de Bonne -Espérance ont uni les saveurs de la Trappe traditionnelle à celle de la...

Le Périgord est célèbre pour son canard et ses truffes, il est moins connu pour ses fromages. Tour d’horizon des...

Du terroir au verre, en passant par l’alambic, de la vigne au fleuve et du patrimoine historique aux savoir-faire...

Depuis 1867, l’entreprise Pinton reste incontestée, pour la réalisation de tapisseries murales et de tapis...

Deux ans après la Nouvelle-Zélande, la France est fière d’accueillir le mondial de tonte de moutons, qui aura lieu...

Voilà 80 ans qu’ils font des chaussettes. Aymeric et Alexandra Broussaud ont repris une affaire qui se transmet de...