Pastis Landais

Zoom sur le Pastis Landais

Fleuron pâtissier de la gastronomie gasconne, le pastis landais, gâteau des grandes fêtes rurales d'autrefois, doit son succès à quelques artisans fidèles aux secrets de fabrication transmis dans les familles.

A ne pas confondre avec son homonyme sudiste

« Pastis landais, du pastis... à manger ? » on est en droit de se poser la question.
Pour Gaëtan Cossoul, artisan du renouveau de la qualité du pastis sur la côte landaise : « Les estivants qui découvrent notre pastis, dans les boulangeries de la côte ou sur les marchés, évoquent d’emblée le sujet de ces faux-amis du Sud. Et, quand on leur annonce que quelques grammes d’anis étoilé ou d’anisette figurent dans certaines recettes, cela ajoute à leur confusion ».

Issu du latin « pasta », le terme pastis signifie « pâte » en gascon. Il révèle l’importance du savoir-faire et du tour de main nécessaires : « Il faut plus d'une journée pour obtenir une mie extrêmement serrée, d’une grande densité, différente de la brioche. Et pour ça, il faut respecter le temps de pousse de la pâte, comme le faisaient nos grands-mères».
A la farine, au sucre, aux œufs, au lait et au beurre s’ajoute un sirop aux arômes variés : « Chaque artisan a ses secrets et ses convictions concernant les infusions d’arômes : rhum, anis ou même Armagnac, fleur d’oranger, vanille, agrumes...», poursuit Gaëtan Cossoul.

Un véritable patrimoine sucré

Ducazaux - Pastis Landais

Les landais ont un attachement viscéral au goût et la texture du Pastis fermiers de leur enfance. Et si peu de spécialités sucrée existent dans l’inventaire du patrimoine culinaire du département il y a une raison : « Autrefois, en Chalosse, les enfants n’étaient pas souvent privés de dessert… car les desserts n’existaient pas », résume l’historienne culinaire Lucette Dupouy, dans un des ouvrages de référence de la cuisine landaise, publié en 1983 et régulièrement réédité (1). « On achetait le beurre uniquement pour le pastis des grandes occasions : mariages, communions solennelles, ou fêtes patronales... ».

Il est resté dans le patrimoine culinaire local par la tradition orale gasconne : grand-mères anonymes et boulangers virtuoses isolés dans de petits villages. Aujourd’hui, la répartition géographique des artisans réputés pour leur version authentique de cette spécialité en dit d’ailleurs long sur l’ancrage rural de la production : Maison Laborde, Ducazaux à Donzacq, Larrat à Aurice, Marrocq à Souprosse, Larquier à Mazerolles...

Secrets de femmes

Chez Jean et André Laborde, à Ozourt, l’héritage gourmand se perpétue à chaque fournée de pastis aux parfums d’éternité. « En Chalosse, les femmes ont toujours été les dépositaires des secrets de la tradition culinaire et garantes de leur pérennité. On parle souvent en pâtisserie de l’effet régressif des gâteaux, et du plus important des ingrédients secrets : l’amour des mamans et des mamies » précise André Laborde.

Pour le peuple landais et ses invités, le pastis reste une délicieuse façon de raconter le temps qui passe, et de croquer la vie et ses plaisirs comme s’il s’agissait de pépites de gros sucre perlé dispersées sur un gâteau.

(1) « Dans les Landes, recettes d’hier et d’aujourd’hui », aux éditions Cairn.

Les Landes 

POUR ALLER
PLUS LOIN 

Les sœurs de l’abbaye Notre-Dame de Bonne -Espérance ont uni les saveurs de la Trappe traditionnelle à celle de la...

Quand l’heure n’est plus à la compétition les stars du ballon ovale vous accueillent dans leurs fiefs. Voici ma...

Deux fois par semaine, le cœur de la cité médiévale s’anime avec des étals aux couleurs du terroir et de...

Un fruit excellent avec deux signes distinctifs de qualité (Label rouge et IGP) à déguster sans modération pour se...

Le Périgord est célèbre pour son canard et ses truffes, il est moins connu pour ses fromages. Tour d’horizon des...

Chaque année, de novembre à mars, les foires grasses de Nouvelle-Aquitaine attirent les gourmets à la recherche de...

POUR ALLER
PLUS LOIN 

Les sœurs de l’abbaye Notre-Dame de Bonne -Espérance ont uni les saveurs de la Trappe traditionnelle à celle de la...

Quand l’heure n’est plus à la compétition les stars du ballon ovale vous accueillent dans leurs fiefs. Voici ma...

Deux fois par semaine, le cœur de la cité médiévale s’anime avec des étals aux couleurs du terroir et de...

Un fruit excellent avec deux signes distinctifs de qualité (Label rouge et IGP) à déguster sans modération pour se...

Le Périgord est célèbre pour son canard et ses truffes, il est moins connu pour ses fromages. Tour d’horizon des...

Chaque année, de novembre à mars, les foires grasses de Nouvelle-Aquitaine attirent les gourmets à la recherche de...